Pour avoir administré des coups de couteau à son ami à cause d’une fille : Pape Ndiaye prend 6 mois ferme


Pour avoir administré des coups de couteau à son ami à cause d’une fille : Pape Ndiaye prend 6 mois ferme
Est-ce qu’une fille en valait la peine ? En méditant sur son sort, Pape Ndiaye ne manquera pas de se poser cette question. Il a été condamné à 6 mois ferme pour coups et blessures volontaires. Il avait donné deux coups de couteau à son ami à cause d’une fille qu’ils convoitaient.

«Il n’y a pas de place pour deux rois sur une même peau.» Cette assertion est aussi valable en matière d’amour. Deux hommes ne peuvent pas se partager une même femme, fussent-ils les meilleurs amis au monde. Pape Ndiaye et Doro Ndiaye ne diront pas le contraire. Pour une même «nymphe» qu’ils convoitent, ces deux amis ont vite oublié les liens d’amitié qui les unissaient. Ils ont fini hier au Tribunal des flagrants délits. Doro Ndiaye a attrait ainsi en justice son ami d’enfance pour coups et blessures volontaires. Il a été condamné à 6 mois ferme.
 Les parties s’étaient retrouvées chez la jeune fille le jour des faits. L’un comme l’autre ne pouvait supporter la présence de son rival. Ils ont commencé à se jeter des piques. Au vu de l’ambiance qui commençait à se dégrader, la sœur de la jeune fille a invité les deux amis à surseoir à leur querelle. Mais en quittant les lieux, ils n’avaient fait que changer de cadre. «Je partais quand subitement j’ai reçu deux coups de couteau à l’omoplate et sur le dos. Je me suis retourné et j’ai réussi à esquiver le troisième.  Je l’ai saisi et coincé à l’aisselle avant de le désarmer», a narré hier Doro Ndiaye qui ne réclame pas d’intérêts. Le prévenu s’est inscrit en faux contre de telles accusations. Pape Ndiaye déclare que c’est Doro qui l’a empoigné le premier avant d’en venir aux mains. Et pour se dégager de l’empoignade, il a usé du couteau qu’il détenait par-devers lui pour lui administrer des coups. Un geste qu’il a tenté de justifier par l’emprise de Satan en précisant qu’il n’est pas l’initiateur de la bagarre, car il a été rejoint sur les lieux par le plaignant. 
La sœur de la fille convoitée qui a comparu hier à titre de simples renseignements raconte que quand ils ont commencé à se chamailler, elle leur a demandé de cesser la bagarre en les invitant à sortir de sa chambre. Mais quelques minutes après leur sortie de la maison, son attention a été attirée par des cris de détresse. «Quand je suis venue aux nouvelles, j’ai vu Pape Ndiaye avec un long couteau un peu corné qu’il tenait par sa main droite et qu’il essayé de redressé avec l’autre», a-t-elle témoigné. La principale concernée a quant à elle refusé de comparaître pour éclairer la lanterne du Tribunal. 
Pour ces faits aussi graves, le maître des poursuites pense que le prévenu devait comparaître devant le Tribunal d’instance pour tentative de meurtre et d’assassinat. Selon lui, il y a préméditation. Après la querelle qui a éclaté dans le domicile, remarque-t-il, Pape Ndiaye a suivi Doro Ndiaye pour le poignarder au dos. Pour lui, il y a une volonté manifeste d’attenter à la vie d’autrui. Le procureur s’est même demandé : «Comment on en est arrivé aux coups et blessures volontaires ?» Pour calmer les ardeurs, il a requis à l’encontre du prévenu 6 mois ferme. «Ce n’est pas un acte prémédité», a contesté la défense. Selon l’avocat, c’est une bagarre qui a mal tourné et que son client a mis tout sur le compte de Satan. Il a demandé de lui faire bénéficier des circonstances atténuantes et de lui faire une application bienveillante de la loi. Malheureusement, le juge a suivi les conseils du Parquet. 

lequotidien.sn
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





TRAFIC DE MEDICAMENTS : 17 autorisations de mise sur le marché (AMM) signés pour ralentir la procédure douanière

Mort d’Aicha Diallo – Diouf Sarr dédouane entièrement l’hôpital de Pikine

Gambie - Un mystérieux donnateur fournit à tous les députés des véhicules L 200 d'une valeur de plus d'un milliard de f Cfa...Ce que l'on sait déjà de lui...

L'ambassadeur de Palestine à Dakar traqué par la justice française

Quel sort pour l'aéroport de Dakar ?

Gambie – Des voitures offertes au Gouvernement, le malaise s’installe au Parlement

Thierno Bocoum parle : « La vérité sur l’argent que j’ai reçu de l’Apr… »

Un Soudanais expulsé victime d'un "simulacre de consentement"?

Ces soldats tués au Niger: Que font les forces spéciales américaines en Afrique ?

Sénégal/France: Révélations du ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye



Senego TV-Zeyna la barbie noire: « Je n’ai jamais dit que mes seins… »

Pape Diouf : « je n’ai plus le temps de Assane Diouf »

Booba partage un vieux clip de Youssou Ndour pour répondre à La Fouine ?

Des nouvelles de Ndéye Guèye sur la maladie qui l’avait clouée au lit

Kouthia se dévoile : « Je suis dessinateur en bâtiment »

Selbé Ndome : "J'ai vu en songe Macky Sall, portant une saharienne en wax, chuter sur son côté droit devant une foule immense"

Le jour où Amdy Mignon a méprisé le patron de Lcs

Les trois conseils de Kouthia au Président Macky Sall

Bercy 2017 : Youssou Ndour dévoila les billets du Grand bal de Bercy

Adiouza : « Je cherche un mari parce que je vieillie »