Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

France - Un Sénégalais décapite sa mère : Ses voisins racontent l’horreur


France - Un Sénégalais décapite sa mère : Ses voisins racontent l’horreur
Il a été interpellé, la tête de sa mère entre les mains. Un jeune homme de 25 ans a décapité sa mère à Courbevoie lundi soir. « Il lui hurlait Dieu ! » et « lui répétait de se mettre à genoux », a raconté une voisine, sous le choc. Paris Match publie le témoignage des voisins raconté à Le Parisien.    

Des habitants de l’immeuble ont assisté à la scène insoutenable. Lundi soir, Jean-Claude D., un Franco-Sénégalais, a éviscéré et décapité sa mère, au cours de ce qui s’apparente à une crise de démence. 
Le drame s’est joué vers 21 h 30, au huitième étage d’un immeuble de la place Charras. Une habitante a « tout entendu » et « tout vu » à travers le judas de sa porte. « Il hurlait Dieu ! Dieu ! Dieu ! Sans cesse. Sa mère appelait au secours, demandait qu’on appelle la police, a raconté une amie de la voisine au “Parisien”. Il lui répétait de se mettre à genoux. C’était terrifiant... » 

Le gardien de l’immeuble explique lui qu’il a croisé le jeune homme plus tôt dans la journée. Ce dernier était venu lui réclamer son double de clé, prétextant qu’il avait égaré les siennes. « Son regard était très sombre, il n’était pas dans son état normal. C’est seulement ce matin que j’ai compris... », s’est-il souvenu auprès du quotidien.  

Alertée par les voisins, la police est intervenue. Elle a dû faire face à un individu « surexcité » qui a été neutralisé après plusieurs décharges de pistolet à impulsion électrique. Dans l’appartement, les policiers ont découvert le corps éviscéré de la mère, âgée de 53 ans, ainsi qu’un couteau en céramique et des ciseaux qui ont pu servir à commettre le crime. Elle présentait une plaie béante au niveau du thorax et de larges blessures un peu partout sur le corps, détaille « Le Parisien ». Le quotidien précise que la femme, née au Sénégal, vivait seule avec son fils. 

Le jeune homme a aussitôt été hospitalisé. Vu son état, il ne pourra pas être entendu de sitôt su cette affaire.Il était connu des services de police pour des faits de violences, commis en 2014 et 2016. Mais, il ne présentait aucun antécédent psychologique. Selon Paris Match, une analyse toxicologique est en cours pour savoir s’il était sous l’emprise de stupéfiants.
Auteur : Dakarposte.com

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Un retour effarant sur le financement libyen de la campagne Sarkozy

Lancement de la compagnie Air Sénégal: Philippe Bohn est il l'homme de la situation?

Youssou Ndour récupère Habib Faye et Jimmy Mbaye

Le Sénégal élu au Conseil des droits de l’homme de l’Onu

Macky Sall en guerre contre les « fake news »

Incarcération de Khalifa Sall : L’Association des juristes africains interpelle Niasse et Macky Sall

Les révélations fracassantes du ministre de la jeunesse

Aéroport de Diass : Le jack-pot de Eiffage

Pris la main dans le sac avec de la drogue dure, Birane libéré parce qu'il est le frère de...Farba Ngom

Birane , frère de Farba Ngom et Co déférés au parquet, mais....



Le jour où Amdy Mignon a méprisé le patron de Lcs

Les trois conseils de Kouthia au Président Macky Sall

Bercy 2017 : Youssou Ndour dévoila les billets du Grand bal de Bercy

Adiouza : « Je cherche un mari parce que je vieillie »

Christophe Bigot, l'Ambassadeur de la France au Sénégal, a présenté à ses condoléances à Coumba Gawlo

Les photos de la nouvelle femme d'affaire, Athiou Marie

Me Babou : « Je n’ai pas épousé la meilleure amie de Déguène Chimère »

Adiouza - Ma la nob (Clip Officiel)

Officiel : Léa Soukeyna Ndiaye quitte la TFM

Les vérités de Sidath Thioune sur ….