Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Elections africaines : une étude Afrobaromètre rend compte des inquiétudes persistantes des citoyens

Une nouvelle étude conduite par Afrobaromètre fait état d’une "image inquiétante" des organes chargés de la conduite des élections et de la qualité des consultations électorales en moyenne dans 36 pays africains enquêtés, "seule la moitié (50%)" des personnes sondées affirmant par exemple faire "+partiellement confiance+ (25%) ou +très confiance+ (25%) à leur commission électorale".


 "En moyenne à travers 36 pays enquêtés, seule la moitié (50%) des répondants affirment faire « partiellement confiance » (25%) ou « très confiance » (25%) à leur commission électorale", écrivent les auteurs de cette étude réalisée par le réseau de recherches panafricain du même nom.Afrobaromètre conduit des enquêtes sur les attitudes du public envers la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques, et des questions connexes à travers plus de 30 pays d’Afrique."Certains des niveaux les plus bas de confiance sont exprimés dans les pays avec des élections très serrées en 2016, dont le Gabon (25%), São Tomé et Príncipe (31%), et le Ghana (37%)", soutiennent les auteurs de sa dernière étude en question.Si l’on en croit cette enquête, par ailleurs deux-tiers des Africains "considèrent leur toute dernière élection « entièrement libre et équitable » (41%) ou « libre et équitable, mais avec de petits problèmes".Mais il reste que "de grandes proportions de la population sont sceptiques quant à la qualité de leurs élections", plus de quatre Africains sur 10 affirmant que "les électeurs sont au moins « quelques fois » menacés de violence dans les bureaux de vote (44%" et que "les partis et les candidats de l’opposition sont au moins « quelques fois » empêchés de se présenter aux élections (43%)".Les sondés disent aussi que "les médias ne couvrent « jamais » ou que « quelques fois » tous les candidats sans parti pris (43%)". Ils répondent aussi que "des électeurs sont « souvent » ou « toujours » soudoyés (43%)".De même, indique la même source, seulement un tiers (34%) d’Africains "pensent que les votes sont « toujours » comptés avec impartialité".Aussi "plusieurs des pays qui ont connu des violences électorales" expriment-ils "des niveaux de confiance bas quant au décompte des votes, y compris le Kenya (26%), le Zimbabwe (22%), et le Nigéria (6%) (Figure 5)".S’y ajoute qu’une bonne moitié des Africains affirment par ailleurs que "les élections ne sont pas efficaces comme mécanismes permettant de s’assurer que les opinions des électeurs soient représentées (50%) et que les électeurs puissent révoquer les autorités qui ne comblent pas leurs attentes à travers les urnes (51%)"."Parmi les pays aux niveaux de mécontentement les plus élevés quant à la performance de représentativité et de responsabilité des élections on retrouve le Bénin, le Ghana, la Mozambique, Madagascar et la Tanzanie", signale l’étude."Alors que des élections nationales se tiennent dans 25 au moins des pays africains en 2016- 2017, commentent ses auteurs, les perceptions des citoyens présentent une image inquiétante des institutions en charge de la gestion des processus électoraux et de la qualité des élections"."Quand bien même les appréciations publiques varient considérablement d’un pays à l’autre, en moyenne plus de quatre Africains sur 10 se préoccupent de l’impartialité des décomptes des votes, de la corruption lors des élections, et de la sécurité des électeurs", analysent-ils.Ils font en outre observer que la moitié des Africains "affirment que les élections n’assurent pas vraiment que les opinions des électeurs soient représentées et que les autorités élues puissent être tenues responsables".
APS
 

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Un retour effarant sur le financement libyen de la campagne Sarkozy

Lancement de la compagnie Air Sénégal: Philippe Bohn est il l'homme de la situation?

Youssou Ndour récupère Habib Faye et Jimmy Mbaye

Le Sénégal élu au Conseil des droits de l’homme de l’Onu

Macky Sall en guerre contre les « fake news »

Incarcération de Khalifa Sall : L’Association des juristes africains interpelle Niasse et Macky Sall

Les révélations fracassantes du ministre de la jeunesse

Aéroport de Diass : Le jack-pot de Eiffage

Pris la main dans le sac avec de la drogue dure, Birane libéré parce qu'il est le frère de...Farba Ngom

Birane , frère de Farba Ngom et Co déférés au parquet, mais....



Le jour où Amdy Mignon a méprisé le patron de Lcs

Les trois conseils de Kouthia au Président Macky Sall

Bercy 2017 : Youssou Ndour dévoila les billets du Grand bal de Bercy

Adiouza : « Je cherche un mari parce que je vieillie »

Christophe Bigot, l'Ambassadeur de la France au Sénégal, a présenté à ses condoléances à Coumba Gawlo

Les photos de la nouvelle femme d'affaire, Athiou Marie

Me Babou : « Je n’ai pas épousé la meilleure amie de Déguène Chimère »

Adiouza - Ma la nob (Clip Officiel)

Officiel : Léa Soukeyna Ndiaye quitte la TFM

Les vérités de Sidath Thioune sur ….