Déesse Major bat sa coulpe, enfin !

Mercredi 22 Juin 2016

​Après avoir été placée sous mandat de dépôt pour attentat à la pudeur, Déesse Major s’est fendue d’une confidence pour le moins étonnante de sa part, en promettant notamment de revoir son comportement. Une telle marque d’évolution dans l’attitude de l’extravagante rappeuse est forcément sujette à interprétation.

PEOPLE & BUZZ

Certains diront que la très osée artiste s’est finalement résolue à entendre raison. Cette raison, populaire allons-nous dire, à laquelle elle a très tôt opposé une farouche résistance, parce qu’étant convaincue qu’en brodant son apparence comme elle le sent, en moulant sa plastique éruptive dans des audaces vestimentaires plutôt incommodants à plus d’un titre, elle avait raison sur tout le monde. Aujourd’hui, selon toute vraisemblance, cette raison dont elle se gaussait, l’a vigoureusement ramenée dans son giron, comme pour lui signifier que, finalement, on ne défie pas impunément la raison sociale.
Une certaine frange de la communauté culturelle de notre pays a tenu à apporter son soutien à la jeune dame égarée. Guissé Pène en fait partie, et il a sans doute bien fait. Mais on peut bien se demander si c’est de cela que Déesse a réellement besoin. Pour notre part, nous répondrions que des gens aussi instruits que Guissé Pène, aussi imbus de la science musicale et des réalités du showbiz contemporain, auraient dû, en amont, lui faire comprendre qu’elle est dans un pays qui n’est pas encore tout à fait prêt à admettre, sans regimber, les extravagances qu’elle étale sur le périmètre de sa liberté d’artiste ; que l’important ce n’est même pas de chercher coûte que coûte à s’affirmer par un certain iconoclasme vestimentaire, mais plutôt à travailler pour convaincre le grand public qu’on a de la voix, qu’on sait chanter et qu’on a les moyens de placer la barre très haut dans la difficile hiérarchie des styles. Car, même logée dans les abysses de l’Enfer, Mozart et Whitney Houston se feraient entendre et écouter. Car ils ont de la voix et du style, et il n’y a que cela qui importe, finalement.  


Ibra Déguène Keung

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh