Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

DAKAR, LENDEMAIN DE TABASKI : DE LA PLUIE ET DES TAS DE DÉCHETS


DAKAR, LENDEMAIN DE TABASKI : DE LA PLUIE ET DES TAS DE DÉCHETS
Dakar, capitale dépeuplée de bon nombre de ses habitants, s’est réveillée mardi en ville-fantôme inondée par les ordures, au lendemain de la commémoration de l’Aïd-el-kébir, la fête du mouton, dont les effets les plus immédiatement visibles consistent en ces tas d’immondices jonchant ses principales artères.
 
Des déchets de bêtes sacrifiées et des ordures ménagères de tout type, rejets de provisions ayant servi aux victuailles de la veille, ont inondé certaines voies, charriés par les pluies intenses de ces dernières heures. 
 
De la saleté mêlée aux eaux de pluie et aux refoulements d’égout. Une défiguration tellement décevante que la capitale sénégalaise semble réaliser les mauvais souvenirs des embouteillages qui faisaient le lot quotidien de Dakar et de sa banlieue.
 
Des soucis en plus pour une ville qui entretient en temps ordinaire un rapport problématique avec son cadre de vie, dont la dégradation est à la hauteur de la surpopulation caractérisant la presqu’île dakaroise, centre administratif et des affaires, mais aussi poumon économique.
 
La capitale sénégalaise a accueilli au fil des ans de nombreux fonctionnaires et travailleurs de sociétés publiques ou privées, ajoutés aux résidents nouveaux fuyant les campagnes pour faire fortune dans la capitale.
 
Ils entretiennent la caste des "marchands ambulants" et des agents du secteur informel de la capitale sénégalaise, une catégorie qui a hautement contribué à entretenir bien évidemment la vie économique et marchande dakaroise.
 
Avec près du quart de la population totale (23%) du Sénégal, sur une superficie représentant 0,3% du territoire sénégalais selon les derniers chiffres, la concentration continue de population semble peser sur Dakar dont certains résidents affirment qu’elle étouffe d’autant.
 
Privée de bon nombre de ses résidents partis passer la fête de l’Aïd-el-kébir dans les régions de l’intérieur, d’où ils sont originaires, Dakar pouvait se satisfaire de la fluidité de la circulation dans ses rues. La capitale a été d’autant plus contrariée de se retrouver si sale et aussi défigurée.
 
BK/ASB

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Un retour effarant sur le financement libyen de la campagne Sarkozy

Lancement de la compagnie Air Sénégal: Philippe Bohn est il l'homme de la situation?

Youssou Ndour récupère Habib Faye et Jimmy Mbaye

Le Sénégal élu au Conseil des droits de l’homme de l’Onu

Macky Sall en guerre contre les « fake news »

Incarcération de Khalifa Sall : L’Association des juristes africains interpelle Niasse et Macky Sall

Les révélations fracassantes du ministre de la jeunesse

Aéroport de Diass : Le jack-pot de Eiffage

Pris la main dans le sac avec de la drogue dure, Birane libéré parce qu'il est le frère de...Farba Ngom

Birane , frère de Farba Ngom et Co déférés au parquet, mais....



Le jour où Amdy Mignon a méprisé le patron de Lcs

Les trois conseils de Kouthia au Président Macky Sall

Bercy 2017 : Youssou Ndour dévoila les billets du Grand bal de Bercy

Adiouza : « Je cherche un mari parce que je vieillie »

Christophe Bigot, l'Ambassadeur de la France au Sénégal, a présenté à ses condoléances à Coumba Gawlo

Les photos de la nouvelle femme d'affaire, Athiou Marie

Me Babou : « Je n’ai pas épousé la meilleure amie de Déguène Chimère »

Adiouza - Ma la nob (Clip Officiel)

Officiel : Léa Soukeyna Ndiaye quitte la TFM

Les vérités de Sidath Thioune sur ….