Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités

Confessions poignantes: Les petits talibés racontent leur quotidien

La rencontre avec les enfants de la rue, plus connus sous le nom de ‘’talibé’’, au Sénégal, est souvent poignante. Leur vécu évolue en un récit vibrant. Souvent issus d’autres régions ou même de pays frontaliers comme la Gambie ou la Guinée, ils sont arrachés à leur terroir, leur famille et leurs amis, pour être conduits à Dakar. Arrivés dans cette ville où ils ne connaissent personne, ils sont confiés à des maîtres coraniques censés améliorer leurs connaissances. Mais, la suite de l’histoire est toujours triste.


Confessions poignantes: Les petits talibés racontent leur quotidien
«Comment nous visons le regard des autres enfants»
«On m’avait seulement dit que j’allais quitter mon pays pour venir, ici, apprendre davantage les versets du Coran», explique Aladji, un petit talibé de 10 ans, ayant quitté Candle, un village de la Gambie, pour venir se retrouver mendiant à Dakar. Mais il s’avère que l’enseignement coranique n’est pas l’unique travail que leur fera faire leur maître. Le quotidien de ces petits talibés se résume, en effet, à l’apprentissage du Coran et à déambuler dans les rues de la ville pour mendier. Les conditions dans lesquelles ils vivent les empêchent de s’épanouir pleinement. «Nous dormons dans une grande pièce à même le sol», nous confie Aladji. Ses parents lui manquent. Et l’une des choses qui lui fait le plus mal, c’est le regard des autres. Surtout celui des enfants du même âge: «Je n’ai pas vu mes parents depuis 5 ans maintenant. Ce qui nous fatigue le plus, nous talibés, c’est que nous sommes confrontés au regard des autres enfants de notre âge».
«Je n’ai pas vu mes parents depuis 5 ans»
En rencontrant un talibé du nom de Tidiane, on se rend très vite compte que les enfants sont livrés à eux-mêmes. La plupart d’entre eux ne connaissent pas même leur propre âge. Le temps s’est arrêté pour eux. «Ma mère habite en Guinée c’est elle qui ma amené ici pour apprendre le coran. Mais je ne connais pas mon âge». Un autre talibé comme lui, du nom de Mamadou, sûrement plus âgé que lui, couché à même le sol devant la mosquée de Sacré-Cœur, nous explique : «Nous venons de Ouakam. Nous quittons chez nous à partir de 7 heures du matin pour ne rentrer qu’à 14 heures». Tidiane nous confie: «Je ne veux pas repartir chez moi. Dakar est mieux que d’où nous venons». Sur leurs visages, se lit l’innocence. Pieds nus, ils continuent leur chemin en mendiant dans le but ultime d’amasser plus d’argent et être épargnés par leur maître coranique à leur retour. Aladji, Tidiane et Mamadou font partie de ces centaines d’autres enfants de la rue que l’Etat du Sénégal a décidé de retirer des voies publiques. Un processus qui a commencé en juillet 2016, et qui est actuellement en cours.
Awa DRAME
 

Auteur: Awa DRAME - seneweb news - Seneweb.com


Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh





Un retour effarant sur le financement libyen de la campagne Sarkozy

Lancement de la compagnie Air Sénégal: Philippe Bohn est il l'homme de la situation?

Youssou Ndour récupère Habib Faye et Jimmy Mbaye

Le Sénégal élu au Conseil des droits de l’homme de l’Onu

Macky Sall en guerre contre les « fake news »

Incarcération de Khalifa Sall : L’Association des juristes africains interpelle Niasse et Macky Sall

Les révélations fracassantes du ministre de la jeunesse

Aéroport de Diass : Le jack-pot de Eiffage

Pris la main dans le sac avec de la drogue dure, Birane libéré parce qu'il est le frère de...Farba Ngom

Birane , frère de Farba Ngom et Co déférés au parquet, mais....



Le jour où Amdy Mignon a méprisé le patron de Lcs

Les trois conseils de Kouthia au Président Macky Sall

Bercy 2017 : Youssou Ndour dévoila les billets du Grand bal de Bercy

Adiouza : « Je cherche un mari parce que je vieillie »

Christophe Bigot, l'Ambassadeur de la France au Sénégal, a présenté à ses condoléances à Coumba Gawlo

Les photos de la nouvelle femme d'affaire, Athiou Marie

Me Babou : « Je n’ai pas épousé la meilleure amie de Déguène Chimère »

Adiouza - Ma la nob (Clip Officiel)

Officiel : Léa Soukeyna Ndiaye quitte la TFM

Les vérités de Sidath Thioune sur ….