Dakarposte.com - Le Site des Exclusivités


Après la suspension du décret Trump, les compagnies embarquent les passagers interdits

Samedi 4 Février 2017

Air France, Qatar Airways, Lufthansa, ou encore Swiss ont été les premières à annoncer la reprise du transport des passagers des septs pays musulmans dont l'entrée aux Etats-Unis leur avait été interdite.

International

Les compagnies aérienne n'ont pas tardé à réagir. Quelques heures après l'annonce du blocage temporaire du décret anti-immigration visant sept pays musulmans, Air France a annoncé qu'elle avait rouvert ses vols aux passagers touchés par l'interdiction de voyager imposée par ce décret du président Donald Trump. «Air France prend acte de la décision de la justice américaine de suspendre le décret présidentiel du 27 janvier 2017. A partir d'aujourd'hui, nous mettons en œuvre cette décision de justice», a déclaré le porte-parole d'Air France, Herve Erschler. «Depuis ce matin, on applique immédiatement la décision de justice prise cette nuit. Tous les passagers qui se présentent, à partir du moment où ils ont des papiers en règle pour aller aux Etats-Unis (...), ils embarquent», a affirmé le porte-parole de la compagnie, sans préciser combien de passagers cela a pu concerner jusqu'ici.
» Air France a refusé d'embarquer 15 personnes vers les Etats-Unis
De son côté, la compagnie Qatar Airways a annoncé, qu'elle transporterait vers les Etats-Unis les ressortissants de sept pays interdits ces derniers jours d'entrée aux Etats-Unis. «Les ressortissants des sept pays (Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen), ainsi que tous les réfugiés en possession d'un visa en règle ou d'une résidence permanente (carte verte) seront autorisés à se rendre aux Etats-Unis», indique le communiqué. Qatar Airways qui dessert au moins 15 villes américaines dont New York, Atlanta et Chicago, s'était dans un premier temps conformé à l'interdiction.
Sur leur site internet respectif, d'autres compagnies aériennes, l'allemande Lufthansa ou Swiss , ont annoncé se conformer à cette nouvelle directive. «À l'heure actuelle, tous les passagers munis de documents de voyage valables peuvent voyager sur n'importe quel vols Swiss à destination des Etats-Unis», a assuré la Compagnie Swiss. «Nous sommes en dialogue permanent avec les autorités américaines compétentes (US Customs and Border Protection - CBP) et respecterons strictement les conditions d'entrée sur le territoire américain», ajoute-t-elle.
En Egypte, un responsable à l'aéroport du Caire a indiqué que les compagnies aériennes avaient reçu un avis de l'aéroport JFK à New York sur l'arrêt de l'application du décret du président américain.

Une autorisation temporaire

De nombreux ressortissants des sept pays visés par le décret Trump avaient été retenus ces derniers jours dans les aéroports américains à leur arrivée ou empêchés d'embarquer au départ d'autres pays, suscitant de vives protestations internationales et la condamnation des organisations de défense des droits de l'Homme.
Mais l'autorisation permise par la décision d'un juge pourrait être seulement temporaire. Elle est valable sur l'ensemble du territoire américain, le temps qu'une plainte déposée lundi par le ministre de la Justice de l'Etat de Washington, Bob Ferguson, soit examinée. «Le ministre de la Justice entend déposer une injonction d'urgence pour» faire appliquer le décret et annuler la décision du juge Robart, indique un communiqué de la Maison-Blanche. La réaction du président Donald Trump a suivi dans la matinée sur Twitter: «L'avis de ce soi-disant juge (...) est ridicule et sera invalidée!».

Nouveau commentaire :
Facebook

International | ACTUALITÉ | URGENT | PEOPLE & BUZZ | PHOTO | ENQUÊTES & REVELATIONS | CONTRIBUTIONS | COMMUNIQUE | VIDÉOS | RP & AUDIO | INTERVIEW | NÉCROLOGIE | Analyse | Insolite | Bien être | Lu ailleurs | QUI SOMMES NOUS ? | ​Fin du règne de Yaya Jammeh
















Vidéos & images



Les News